// Vous lisez...

En réponse à…

Surnaturelle, la publication ATV après le Conseil Municipal du 1er août 2012 ?

40 jours après le conseil municipal du 1er août dernier, 382 privilégiés ont reçu, fourni par ATV, un « compte rendu » détaillé, ce qui ne veut d’ailleurs pas forcément dire exact. Même si le ton est expéditif, tous les points abordés sont assurément développés avec force précision. Très jolie prouesse car :
- son rédacteur n’était pas présent à HOUAT à cette date, sa secrétaire déléguée non plus ;
- outre les membres élus du conseil, seules deux personnes assistaient à cette séance : deux auditrices « au dessus de tout soupçon » ;
- alors que les premiers envois postaux arrivaient à leurs destinataires, aucune information sur la tenue de ce conseil n’apparaissait sur le site de la Commune. Et pour cause : contrairement à ce document autoproclamé « compte-rendu », le compte rendu officiel, pour paraître sur le site de la commune, a besoin d’avoir été adopté par le conseil municipal. Or il est facile de vérifier qu’à la date du document ATV, et d’ailleurs à ce jour, le conseil municipal ne s’est pas à nouveau réuni.

Malgré cela tous les détails y sont, bravo. Ou plutôt cherchez l’erreur !

Après réflexion, TU-H écarte une explication d’origine surnaturelle. Des pigeons voyageurs alors ? À cette période de l’année aucun n’a été observé sur l’île. Par contre, beaucoup de vols de goélands, sternes, faucons, mais aussi de corbeaux… Voilà peut-être une piste.

Dans son courrier l’auteur se vante à nouveau du nombre de ses envois. Que de temps, et surtout d’argent perdus !

On peut effectuer une évaluation, forcément approximative, car :
- leur auteur annonçait en 2008, en fin de document, moins de 100 envois,
- pendant longtemps, il parlait de quelque 250 lettres,
- cette information a disparu depuis un an et demi, pour réapparaître cette fois dans le texte.

Si on accepte ces données, une estimation de 250 destinataires pourrait être une moyenne réaliste.

Depuis qu’il nous gave de ses courriers, il y a eu environ 35 envois, en moyenne donc à 250 destinataires. À 0,50 € l’unité, cela donne plus de 4 300 €.

Par ailleurs, les documents ne sont pas le résultat d‘une génération spontanée. Si l’on compte 4 pages en moyenne par document, et 0,06 € par page, il apparaît 2 100 € supplémentaires.

Au total, plus de 6 000 €. Une coquette somme jetée à la poubelle ou au feu.
Il existe des pistes plus caritatives pour dépenser son argent. T.U-H en connaît quelques unes et pourrait donner des conseils.

Commentaires

Pas de Message

Annuler


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document