// Vous lisez...

Activités

Samedi 15 février : projection d’un film inédit

Janvier 1951, la digue sud du port d’Er Beg, (dit « le vieux port »), est détruite par une forte tempête de Sud-Est. De nombreux bateaux sont perdus.

Rapidement la flotte de pêche se restructure, mais pendant plusieurs années les bateaux n’ont pas de mouillages fixes.

Suivant la direction et la force du vent ils mouillent sur ancres, à la grande plage, au Salus, à port Navalo, cela rend plus difficile encore la vie des équipages.
Le courrier subit les mêmes contraintes.
Jusqu’à la mise en service du port Saint Gildas, il n’est pas rare de devoir débarquer passagers, bagages, bétails sur des canots ou directement sur la plage.

La construction du port Saint Gildas a représenté un effort gigantesque : 2 ans de travaux, 50 à 60 ouvriers qu’il a fallu loger et nourrir, réalisation d’une route pour les gros engins motorisés indispensables à l’extraction des pierres et leur transport…

Un film de 15 minutes en 16 mmm a été tourné pendant les travaux. Il a été restauré et numérisé. La copie nous a été confiée pour que tous, nous puissions profiter de ce magnifique témoignage d’un épisode qui a marqué la vie de HOUAT.

* Les photographies illustrant cet article sont extraites du film.

Commentaires

Pas de Message

Annuler


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document