// Vous lisez...

Houat actualité

Point de situation de la présence de toxines dans les eaux littorales morbihannaises 1

[bleu]Le préfet du Morbihan communique[/bleu]

[vert]Point de situation de la présence de toxines dans les eaux littorales morbihannaises[/vert]

Les analyses effectuées par le laboratoire de référence microbiologique des coquillages du LER/MPL de La Trinité-sur-Mer révèlent plusieurs modifications au niveau des toxines amnésiantes et lipohiles.

Zones maintenues fermées

Les zones : coureaux de Groix et Belle-Ile, Mor Braz, Ile de Groix - Belle Ile - Ile de Houat - Ile de Hoëdic - La Laïta - bande côtière entre la Laïta et Port-Louis - côte entre la rade de Port-Louis et la rivière d’Etel - côtes de St-Pierre Quiberon et Quiberon - Côte sauvage de Quiberon – le littoral damganais restent fermées pour tout coquillage en raison des toxines lipophiles.

Zones fermées à compter de ce jour

La pêche récréative et professionnelle, le ramassage, la commercialisation et la mise à la
consommation humaine de tous les coquillages provenant de la baie de Pont-Mahé et du Maresclé
(commune de Pénestin) sont interdits, avec retrait et rappel des coquillages en date du 17 mai 2010.

Il est demandé aux personnes qui détiendraient des produits issus de ces secteurs de ne pas les
consommer et de les rapporter au point de vente.

Zones partiellement ouvertes

En Petite mer de Gâvres, en baie de Quiberon et en rivière d’Etel seules les huîtres sont autorisées à la commercialisation et, en estuaire de Vilaine, seules les palourdes sont autorisées à la commercialisation.

Une carte répertoriant la situation de chacune des zones littorales est jointe à ce communiqué.
Pour tous renseignements sur le régime de pêche, contactez la délégation à la mer et au littoral de la direction départementale des Territoires et de la Mer (DDTM) du département (02 97 63 40 95) ou la mairie de votre secteur.

Commentaires

Pas de Message